Chambre connectée : le CHU de Lille imagine l’hôpital de…

trduyDepuis 2011, le CHU de Lille pilote le projet des « Concept Rooms », les chambres d’hôpital connectées. Rencontre avec Philippe Mayjonnade, Directeur hôtelier du CHRU de Lille, qui nous présente le projet.

 

 

Philippe MayjonadeComment est né le projet des « Concept Rooms » ?

Nous avons rejoint le projet lancé par le Clubster Santé, dès le début, en décembre 2011. L’idée était de proposer différentes options en fonction des besoins du patient et son étape dans le parcours de soins. Nous avons ensuite sollicité des entreprises pour qu’elle travaille sur différente problématique : les soins de suite lorsqu’un patient est hospitalisé après une amputation par exemple, l’équipement du domicile lorsque le patient retourne chez lui après une opération ou des maisons de retraite (les EHPAD) qui nécessitent des équipements adaptés aux personnes âgées et dépendantes. Avec pour objectif principal de faciliter la vie des soignants et d’améliorer la prise en charge du patient.

À quoi ressemble une « Concept Rooms » ?

Elles sont à chaque fois différente. Pour le 1er opus (la Chambre d’hôpital du futur) nous avons par exemple proposé un fauteuil connecté piloté via un iPhone, un grand écran Kinect permettant la reconnaissance vocale, ou des cloisons mobiles, des solutions adaptées aux patients dont l’autonomie est altérée à cause d’une amputation par exemple. Dans le cas de l’opus 3 (l’EHPAD de demain), nous avons proposé une chambre évolutive qui s’adapte aux besoins d’une personne âgée et dépendante grâce notamment à un rail caché pour lever le patient ou un sol connecté capable de détecter les chutes.

Avez-vous sollicité les patients et les professionnels de santé dans la création de ses « Concept Room » ?

Nous avons sollicité des associations d’aidants et de patients, nos collègues qui travaillent dans le secteur de la santé, ou encore un groupe de résidents d’EHPAD pour constituer de vrais groupes de travail pour comprendre leurs besoins et leurs attentes. Nous avons réalisé la valeur ajoutée des nouvelles technologies dans le secteur de l’hébergement de soins : pour occuper les temps d’attente, maintenir le lien avec la famille, ou encore améliorer la communication entre le professionnel de santé et son patient.

Share Button
This entry was posted in Non classé, le 9 novembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>