Les dessous de l’opération Mysantémobile

Si vous êtes adepte ou sensibilisé aux problématiques du Quantified Self, vous avez peut-être entendu parler la semaine dernière du challenge mysantémobile ici, ici ou encore ici.

LOGO_MY_SANTE_MOBILE

Le but de l’opération ? Permettre pendant 6 mois à 1000 personnes d’évaluer leur activité physique grâce à un podomètre équipé d’un capteur connecté FitBit Zip, afin de lutter contre la sédentarité tout en mesurant et sensibilisant le grand public sur les avancées dans le domaine de la santé connectée.

Aujourd’hui, nous levons le voile sur les dessous du challenge : qui l’organise, dans quels buts, quels sont les enjeux et les dessous logistiques et techniques de l’opération ?

Qui se cache derrière Mysantémobile ?

Le challenge est organisé à l’initiative d’IDS Santé, une entreprise spécialisée ayant pour vocation d’aider chaque jour 25 000 professionnels dans leur mission d’éducation santé ainsi que dans la prise en charge de leurs patients. Forte de 20 ans d’expérience dans ce domaine, IDS Santé a pris le virage de la santé connectée voyant dans l’essor des objets intelligents une opportunité supplémentaire de permettre aux patients de mieux se prendre en charge et au grand public de rester en meilleure forme. IDS Santé a lancé la 1ère boutique en ligne dédiée au Quantified Self : santéconnectée.fr.

Derrière cette boutique en ligne se cache la problématique de l’avenir du quantified self, qui réside dans le suivi et la mesure des indicateurs clefs de sa santé : pression artérielle, poids, sommeil, alimentation, activité physique…, encore méconnue du grand public et des professionnels de santé.

Pourquoi organiser ce challenge ?

Le mouvement quantified self prend de l’ampleur de jour en jour mais la France reste malheureusement à la traîne. IDS Santé a donc souhaité réaliser une étude sur une large échelle afin de mobiliser les médias, notamment le quotidien 20 Minutes partenaire de l’opération, tout en disposant d’éléments statistiques. Ainsi était née My Santé Mobile, un évènement qui tient de la campagne nationale d’information pour lutter contre la sédentarité, mais aussi de l’étude santé et du quantified self. Une belle façon pour la société de fêter ses 20 ans d’expertise dans le domaine !

 

Un challenge difficile !

Pionnier dans son domaine, le challenge Mysantémobile est pourtant source de difficultés pour ses équipes. En effet, une telle étude n’est pas sans risque et l’un des enjeux majeurs d’IDS Santé sera d’entretenir la motivation des volontaires et d’encourager à l’utilisation et à la synchronisation du Coach.

Afin de lutter contre ces soucis éventuels mais aussi pour permettre à chaque testeur de retirer un bienfait personnel de l’étude, IDS Santé restera en contact pendant les 6 mois du challenge avec les participants notamment via les réseaux sociaux Facebook ou Twitter, où des challenges entre les villes seront mis en place mais aussi via un programme d’accompagnement par email et SMS.

 

Et les résultats dans tout ça ?

Derrière le challenge se cache une étude médicale sérieuse soutenue par le Ministère délégué chargé des PME, de l’innovation et de l’économie numérique. Cette étude est menée par un institut spécialisé dans le domaine de la santé : MédiQual Research. Les résultats de l’étude seront donc déterminants pour plusieurs acteurs aussi bien institutionnels que médicaux puisque le challenge s’effectue en collaboration avec plusieurs entités comme le Quantified Self Institute de l’université néerlandaise de Groningen.

Ces résultats seront agrégés pendant les 6 mois de l’étude sur une plateforme interne chargée de redistribuer les données anonymisées* et de les étudier pour en tirer des tendances fortes. Pour permettre aux participants de comparer leur activité, un tableau de bord par ville sera mis à disposition de tous au fil des mois sur le site internet de l’opération.

Mysantémobile n’a pas fini de nous surprendre !

* L’opération My Santé Mobile fait l’objet d’une déclaration à la CNIL n°1672156.

Share Button
This entry was posted in E-santé et m-santé, le 21 mai 2013.

2 Responses to Les dessous de l’opération Mysantémobile

  1. Esperons surtout que cette operation degage de veritables tendances qui permettront de finir de convaincre ceux qui sont encore dubitatifs sur l utilite des nouvelles technos!

  2. Pingback : La veille santé connecté du mois de Mai 2013 » Le blog de la santé connectée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>