Se (re)mettre au sport pour lutter contre le cholestérol

Trois questions au Dr Fabien Guez, cardiologue à Paris 

santé connectée

 

 

 

 

 

 

Comment peut-on lutter contre le cholestérol ? Et à quel âge faut-il commencer à s’en préoccuper ?

Pour un homme sans facteur de risque, la surveillance du cholestérol commence à 40 ans, 45 ans pour les femmes. En revanche plusieurs facteurs peuvent initier une surveillance accrue et précoce comme les facteurs héréditaires, le surpoids, le tabagisme.

Il existe plusieurs façons de lutter contre le cholestérol, autant que de profils. Les personnes dont le taux de mauvais cholestérol est trop fort, et qui sont par ailleurs atteintes d’hypertension ou de diabète auront un traitement adapté car ces différents facteurs de risques interfèrent entre eux.

Quels sont les moyens efficaces pour lutter contre le cholestérol ?

Il est nécessaire de suivre quelques règles en matière de régime alimentaire : sans aller jusqu’à un régime drastique, il faut manger en quantité limitée les aliments qui peuvent être des sources de mauvais cholestérol, en continuant néanmoins de se faire plaisir. Je recommande également de pratiquer une activité physique régulière : au minimum 2 fois par semaine, moins serait inutile. L’activité physique est capitale car elle a un rôle préventif et curatif. Elle participe à réduire le mauvais cholestérol mais aussi – là où aucune autre méthode ne le peut – à favoriser la fabrication du bon cholestérol. Elle permet également de réduire les problèmes liés au cholestérol en l’empêchant de pénétrer dans les artères et de former des caillots et en fluidifiant le sang. L’espérance de vie augmente tandis que le nombre d’hospitalisations, lui, diminue.

Quel type d’activité physique recommandez-vous ?

De toute sorte, à condition que vous aimiez ce que vous faites, ce qui vous encouragera à poursuivre l’effort. Il n’existe pas de « capital sport » : dès l’instant où vous cessez d’exercer un sport, les bénéfices s’atténuent très vite. Il faut donc s’entraîner régulièrement, modérément, en n’oubliant pas de s’échauffer et de s’étirer. Je recommande toutefois davantage les sports d’endurance : le vélo, le jogging, la natation mais aussi la marche à pied, très bénéfique pour le corps !  Chez la personne âgée, ne pas oublier la musculation.

Share Button
This entry was posted in Interviews, le 17 août 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>